Tous ensemble ! Des hauts et des bas en fusion

compo créateurs

Vous pensiez les avoir quittés dans les années 90 et en être définitivement débarrassé ? Et non, après les avoir dépareillés à souhait, les ensembles soigneusement concoctés par vos mamans reviennent sur le devant de la scène.  Et quand je dis sur le devant de la scène, ce n’est pas seulement sur les podiums que le constat se fait, mais surtout dans la rue. Puisque tout se créé dans la rue, en 2014, assortir son top à son pantalon a tout pour se démarquer et plus rien pour se faire remballer. Pour insister sur la répétition, on n’hésite pas à miser sur des ensembles colorés ou imprimés. L’effet tapisserie est de retour, et il s’agit de l’exposer comme il se doit sur la totalité du corps. A l’image des robes longues, des combinaisons ou des salopettes qui ont la cotte depuis quelques saisons, on montre qu’on ne se prend pas le chou en s’habillant de la même manière, de la tête aux pieds !

Tailleur jupe, short ou pantalon, on assemble au maximum les classiques et on combine ce que l’on peut parmi les sélections des boutiques : jupes vs t-shirts, pantalons vs chemises… Pas de faux pas si l’on suit les tonalités de l’été : on ose des motifs dans les tons poudrés, les blocs de blancs compacts immaculés, ou encore le jean à toute épreuve. On recréé ainsi la combinaison séparée tant recherchée. Pour tempérer, on joue sur les accessoires softs et contrastants. Sur un look ‘tout jean’, on peut alors se permettre de casser l’ensemble par des escarpins/pochette jaunes, un collier plus extravagant et/ou un gilet fleuris.

A l’heure où l’on continue à dépareiller nos maillots de bain de plage, cette mini révolution semble s’installer doucement mais surement dans les mœurs des fashionistas. Alors si vous hésitiez encore à vous lancer, pas de problème, maintenant vous savez que ton sur ton, vous ne détonnerez pas !

zaraimage4xl hmprod

Bermuda à rayures Zara, 29,95€, Blazer Andrea chez Asos, 133,44€, Jupe crayon H&M ,29,95€

Moodboard printemps-été 2014

Envie de rose, de blanc, de vert, de bleu… plein de couleurs acidulées pour égayer notre quotidien. En petites touches de mosaïque pixelisées, voilages délicats et plissés, ou en monochromes opaques, les podiums nous en vendent en voici en voilà… et on en redemande !

                               Envie de rose    envie de bleu

 

en construction

Depardon, à la recherche de la couleur

1384552606722.cached

Un éclat de couleur embaume la pièce lorsque l’on entre dans l’univers de Raymond Depardon, photographe, réalisateur, journaliste et scénariste Français. C’est l’hommage rendu à l’artiste par le Grand Palais avec l’exposition « Un moment si doux« , jusqu’au 10 février.

Empreints de douceur et de subtilité, ses clichés relatent l’ensemble de ses voyages entre grands espaces, et solitude des villes. Dans chaque image, une émotion, une revendication se dégage. On découvre alors l’approche sincère et délicate du photographe envers les cultures étrangères à travers des portraits ou des situations poignantes. Nombre de natures mortes ou paysages insolites sont représentés, toujours ponctués de notes colorées et contrastées qu’il cherche à mettre en évidence.

Sommes toute, la recherche de ce dont on n’aurait pas fait attention au premier regard. La touche de vie et de joie dans les atmosphères les plus angoissantes. Techniquement, les lignes lumineuses créent une continuité dynamique à l’image, une lecture pondérée dans les profondeur de champs.

Jolie -mais trop courte- balade au fil des touches colorées. A partager!

biboudepardon