Depardon, à la recherche de la couleur

1384552606722.cached

Un éclat de couleur embaume la pièce lorsque l’on entre dans l’univers de Raymond Depardon, photographe, réalisateur, journaliste et scénariste Français. C’est l’hommage rendu à l’artiste par le Grand Palais avec l’exposition « Un moment si doux« , jusqu’au 10 février.

Empreints de douceur et de subtilité, ses clichés relatent l’ensemble de ses voyages entre grands espaces, et solitude des villes. Dans chaque image, une émotion, une revendication se dégage. On découvre alors l’approche sincère et délicate du photographe envers les cultures étrangères à travers des portraits ou des situations poignantes. Nombre de natures mortes ou paysages insolites sont représentés, toujours ponctués de notes colorées et contrastées qu’il cherche à mettre en évidence.

Sommes toute, la recherche de ce dont on n’aurait pas fait attention au premier regard. La touche de vie et de joie dans les atmosphères les plus angoissantes. Techniquement, les lignes lumineuses créent une continuité dynamique à l’image, une lecture pondérée dans les profondeur de champs.

Jolie -mais trop courte- balade au fil des touches colorées. A partager!

biboudepardon

 

Hello World !

Cornerstone la créatrice… mais surtout l’exploratrice.

C’était d’abord clémencecornerstone. Puis c’est devenu barbapapapétrole, concentrant l’ensemble de mes créations. Mais rassurez-vous, vous êtes au bon endroit. Ce blog est à présent la plateforme principale de mon expression.

Vous vous pensez doué pour quelque chose, vous en aimez une autre, vous vous laissez guider par le destin… Moi j’atterris là, là, et là aussi; j’essaie de saisir le maximum de chaque expérienceLittérature, Arts-Appliqués, Stylisme, et maintenant Journalisme en Presse Féminine: voilà les étapes. La boucle infernale, ce qui me stimule et m’aliène.

Récemment diplômée Styliste de l’Ecole Supérieure des Arts St Luc Tournai; je prend à présent du recul sur cette expérience en Belgique qui n’aura pas été si évidente. M’exiler de mes repères. Commencer dernière, finir première. J’ai pris ce combat au sérieux. J’en tire une force, une maturité, une compréhension de moi-même. Des connaissances multiples dans le fonctionnement de la création dans la mode, un savoir-faire… L’art de la débrouille.

Dotée d’un rapport au temps exigeant, mon leitmotiv est de booker mes journées de programmes interminables, de découvrir un maximum, de profiter de chaque opportunité. Curieuse, curieuse, curieuse; sans cesse en quête de nouveauté; je me plais dans la recherche, les sorties, la photo, le rapport au monde, à l’art, aux gens. Ce qui m’inspire, me surprend, me passionne.

En découle ce Laboratoire Javanais. Comme une petite fiole contenant les mystères et recettes les plus secrètes; la combine, l’inspiration, la fragrance. Javanais, non pas vraiment pour la chanson, mais plutôt pour la langue de feu qu’il représente. Le Javanais est ce codage argotique empruntant une « phonologie parasitaire » caractérisant bien ma vision exploratrice. Comme un cabinet de curiosité, un lieu de recherches et de décryptage de l’actualité et des tendances. Une manière de réunir mon amour pour l‘art et la mode, notamment à travers le « Labo« , ce blog annexe où vous découvrirez les liens qui se tissent autour de leurs inspirations.

Bienvenue dans mon univers et bonne visite.

Clémence